C.E.O

Accueil  Nouvelles  Liens 
Les différents types d'actions

CLASSIFICATION ET DÉFINITION DES ACTIONS

(in manuel de l’éducateur, Daniel Revenu)

A côté des gestes techniques bien spécifiques à chaque arme, on a coutume de prendre en considération des éléments communs aux trois spécialités, et dont la bonne maîtrise constitue une part essentielle dans la progression: ils sont 'souvent appelés" fondamentaux ". Ils comprennent: la garde, la tenue de l'arme, le développement, la reprise de garde, la touche, les lignes et positions, les déplacements, ces derniers étant en étroite relation avec la notion de distance.
Aux trois armes, le combat courtois entre deux escrimeurs est un assaut.
Lorsqu'on tient compte du résultat, on l'appelle match. Tout combat peut comporter trois éventualités, précédées ou non de préparation: l'offensive, la défensive ou la contre-offensive. Soumis à certaines règles aux armes conventionnelles, le combat ne peut commencer que de deux manières: soit par des préparations, soit par une offensive lancée sur la préparation adverse.


I LES PRÉPARATIONS

Les deux adversaires, étant hors de distance (4 mètres, ou 3 mètres chez les jeunes), doivent l'un ou l'autre avancer. Le gain (ou la perte) de terrain est souvent accompagné de mouvements du corps et d'actions de lame.
            a) Mouvements du corps
1. Les déplacements: en avant, en arrière, latéraux.
2. Mouvements du pied sur le sol: appel, glissement.
3. Inclinaisons du tronc.
            b) Actions de la lame
1. Sur la lame adverse: engagement, changement d'engagement – attaque au fer - prise de fer - coulé.
2. Sans contact avec la lame adverse:
-feinte;
-absence;
-invite;
-fausse attaque.

            Ces manoeuvres d'approche pour lancer l'offensive sont dites préparations d'attaque, mais elles peuvent aussi déclencher:
- une réaction offensive (attaque sur la préparation);
- une réaction défensive (parade ou retraite);
- une réaction contre-offensive (contre-attaque).


 II L'OFFENSIVE

L'offensive comprend l'ensemble des actions destinées à loucher l'adversaire.
            a) L'attaque
C'est "action offensive initiale. Elle est:
- simple (directe, indirecte);
- composée (précédée de feintes);
- renforcée d'actions sur le fer (attaques au fer, prises de fer).

Elle ne peut être portée que dans trois circonstances:
- après préparation;
- sur préparation;
- sans préparation (d'immobilité).

D'autres actions sont également offensives
- les ripostes et les contre-ripostes;
- les contre-attaques (voir chapitre contre-offensive);
- les variétés d'attaques.
            b) La riposte
C'est l'action offensive portée après la parade. Elle est immédiate ou à temps perdu. Elle peut s'exécuter de pied ferme ou en déplacement, être simple, (directe ou indirecte), composée (d'une ou plusieurs feintes), ou précédée d'actions sur le fer.
            c) La contre-riposte
C'est l'action offensive qui suit la parade de la riposte.
            d) Les variétés d'actions offensives
Les actions offensives, portées après une attaque, une riposte, une contre-riposte ou une contre-attaque, sont appelées; variétés d'actions offensives.
Elles comprennent:
- la reprise;
- la remise;
- le contre-temps.

Ces variétés d'actions offensives peuvent être exécutées après une action portée à fond, ou intentionnellement après une action simulée. Dans ce cas, on dit qu'elles sont de seconde intention.


 III LA DEFENSIVE

La défensive comprend' l'ensemble des actions destinées à faire échec à l'offensive adverse.
            a) La parade
C'est l'action destinée à écarter avec sa propre lame la lame adverse.
Elle est:
- simple: latérale, circulaire, diagonale ou demi-Circulaire.
- composée: succession de parades trompées.
Elle se fait:
- du tac;
- d'opposition;
- en cédant.
Elle peut être exécutée: de pied ferme, en étant fendu ou coordonnée avec un déplacement.
            b) L'esquive
C'est la manière d'éviter un coup par un déplacement rapide du corps.
            c) La retraite
Déplacement arrière.


 IV LA CONTRE OFFENSIVE

La contre offensive comprend l'ensemble des actions portées sur l’offensive adverse. Aux armes conventionnelles, elle a priorité sur l'offensive quand elle gagne un temps sur celle-ci; le temps étant la durée d'exécution d'une action simple.
            a) L'arrêt
Sans fer – Avec fer (d'opposition ou d'interception).
            b) Le dérobement
Il s'exécute sur une offensive adverse précédée ou accompagnée d'une action sur le far.
            c) La remise
C'est une action contre-offensive. Exécutée sur la riposte ou la contre riposte


 


Date de création : 11/08/2008 - 20:59
Dernière modification : 12/08/2008 - 17:10
Catégorie : Techniques
Page lue 5332 fois

up Haut up


Site propulsé par GuppY - © 2004-2008 - Licence Libre CeCILL
Document généré en 0.03 seconde