Présentation
Informations

Fermer Techniques

Fermer Petit dictionnaire

Fermer Actualité

Fermer Arbitrage

Fermer Matériel

Fermer Archive

Fermer Sponsors

Fermer Ludiques

Photos

DSC00658.jpg

Webmaster - Infos
Petit dictionnaire - Lettre D

 D

 
Dague
 
[s.é.]
- Épée courte ou long poignard que l'on portait au côté droit et dont la lame aiguë et plate pouvait pénétrer au défaut de la cuirasse ou à travers les cottes de maille.
- Dague de miséricorde, et, ellipt. miséricorde : dague dont on achevait l'adversaire terrassé, s'il n'implorait miséricorde [R]
 
Damoclès
 
(Épée de ~): danger qui peut s'abattre sur qqn d'un moment à l'autre (par allus. à l'épée suspendue au-dessus de la tête de Damoclès, attachée à un crin de cheval) [R]
 
Découdre
 
En découdre: se battre. [Lac.]
 
Découverte
 
Action de se découvrir, de donner du jour à l'arme de son adversaire. [LL]
 
Découvrir (se ~)
 
v. Couvrir
Ne pas se mettre bien en garde. Il se découvrit et il reçut un coup d'épée dans la poitrine. [LL]
 
Dedans
 
La ligne du dedans (communément: ligne de quarte) est la ligne haute gauche du tireur.[Rev/Th.]
 
Défense
 
Principe: opposer le fort de la lame au faible de la lame adverse [Bmt]
 
Défensive
 
Ensemble des actions destinées à faire échec à l'offensive adverse. Comprend les parades, les esquives, la retraite. [FFE]
 
Dégagement
 
- Action offensive simple qui consiste à quitter la ligne dans laquelle on se trouve pour tirer dans une autre. A partir de la ligne haute, le dégagement se fait par-dessous la lame adverse; à partir de la ligne basse, par-dessus. [FFE]
- Déplacement d'une ligne d'engagement à une autre en passant sous la lame de l'adversaire.[Bmt.]
 
Dégagé
 
Synonyme de dégagement. [LL]
 
Dégager
 
v. dégagement.
Dégager le fer, ou, absolument, dégager, détacher son arme de celle de son adversaire et la passer à droite ou à gauche de celle-ci. [LL]
 
Dégainer
 
Tirer l'épée du fourreau ou le poignard de sa gaine. [Lac.] être brave jusqu'au dégainer (Mme de Sévigné, IV, 221), jusqu'au moment de se battre [R]
 
Dehors
 
La ligne du dehors est la ligne basse droite du tireur. [Rev/Th.]
 
Demi-botte
 
Action d'un effet plus avancé que l'appel ou la feinte, et moins avancé que la botte. Au plur. Des demi-bottes. [LL]
 
Demi-cercle
 
Encore appelé septime haute ou septime enlevée. Parade semi-circulaire qui, prise depuis la garde de sixte (ou de tierce), ramène la lame adverse vers le haut. (F) (E) [FFE] Sorte de parade. [LL]
 
Dérobement
 
- Action offensive ou contre-offensive qui consiste à soustraire sa lame à l'emprise adverse (attaque au fer, prise de fer) [FFE]
- Esquive des tentatives que fait l'adversaire pour battre la lame ou s'en emparer alors que le bras est étendu. [Bmt.]
 
Dérobement au contact
 
Dérobement au cours duquel le fer est laissé au contact de la lame adverse pour être soustrait avant la fin de la prise de fer. (E) [FFE]
 
Désarmement
 
Action de faire sauter l'arme des mains de l'adversaire. Un coup de désarmement. [LL]
 
Désarmer
 
Désarmer son adversaire, lui faire sauter l'arme des mains.
Le petit secrétaire, qui avait deux ou trois ans de salle, me désarma comme un enfant (...) A.R. LESAGE, Gil Blas, IV, IX. [R]
 
Dessous
 
La ligne du dessous est la ligne basse gauche du tireur [Rev/Th.]
 
Dessus
 
La ligne du dessus (communément appelée la ligne de sixte) est la ligne haute droite du tireur.[Rev/Th.]
 
Développement
 
Extension du bras coordonnée avec la fente. [FFE] Aisance que l'on montre en tirant, et par laquelle le corps se déploie. [LL]
 
Distance
 
Intervalle qui sépare les deux tireurs On distingue couramment: la distance de riposte, qui ne nécessite que la seule extension du bras; la distance d'attaque, ou mesure, (voir ce mot); la
grande distance, qui nécessite un déplacement en avant précédant l'attaque. [FFE]
 
Doigt
 
Avoir des doigts, conserver à ses doigts le jeu convenable, lorsque la main s'enlève en déployant un coup ou en se replaçant. [LL]
 
Doigté
 
Qualité qui permet de doser les contractions et les relâchements des doigts sur la poignée, et donc de manier son arme avec plus d'agilité et de vitesse. [FFE]
 
Doublement
 
Abréviation d'une action offensive composée d'une feinte de dégagement suivie du trompement d'une parade circulaire. On parle d'attaque par doublement, de riposte par doublement. (F) (E) [FFE]
 
Doublé
 
Mouvement offensif au cours duquel la lame décrit un cercle complet afin de déjouer la parade circulaire de l'adversaire; en fait, c'est un dégagement suivi d'un contre-dégagement.[Bmt.]
 
Dragonne
 
[p.é.] n.f. Cordon, galon qui garnit la poignée (d'un sabre, d'une épée).
 
Droit d'attaque
 
...établi par la projection du bras armé. [Bmt]
 
Droit de poursuite
 
...perdu dès que l'attaque a été parée ou totalement évitée. [Bmt]
 
Duel
 
Combat entre deux adversaires armés. [R]
"Au début du XVIIe siècle, le duel est en France un véritable fléau: entre 1588 et 1608, près de dix mille gentilshommes sont tués pour des questions d'honneur" (Lacaze, op. cit., p.37.) Règles du duel L'offensé choisit deux témoins et les envoie à son offenseur qui les met en rapport avec deux de ses amis - Les quatre témoins établissent s'il y a matière à duel ou à arrangement - S'ils estiment que la réparation par les armes s'impose, ils fixent les conditions du combat -L'offensé a le choix des armes (épée ou pistolet, plus rarement le sabre). Les armes sont fournies par les témoins et tirées au sort entre les adversaires - Le duel à l'épée est au premier sang si l'offense est légère, à mort quand les témoins estiment que l'insulte le justifie.
Sur le terrain, les témoins attribuent leur place aux adversaires en veillant à de l’égalité des chances (duel au pistolet: 30 pas entre les adversaires). Le combat ne commence que sur leur ordre et cesse avec la mort de l'un des adversaires ou lorsque les témoins estiment que la réparation est suffisante. (D'après le Quid, Paris, Laffont, 1997, p. 925.)
 
Durandal
 
Nom donné par les chansons de geste à la légendaire épée de Roland. C'est l'épée du Maure Helmont, tué en combat par Roland et donnée à celui-ci en récompense par son oncle Charlemagne. [Favier]
 
Dyonosore
 
v. Euthydème.

Date de création : 20/10/2008 - 17:53
Dernière modification : 20/10/2008 - 17:53
Catégorie : Petit dictionnaire
Page lue 4010 fois


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article

SPONSORS
logo_Lybellule974.jpg

 

 

 

 


 

 

 

 

  

logo_Karine_Zen1.jpg

  

 

 

 

 


 

 

 

 

  

Les canelés de Bourbon

Sponsor_les_caneles_de_bourbon.jpg


 

 

 

 


 

 

 

logofbvins.jpg


 

Connexion...
 Liste des membres Membres: 122

Votre pseudo:

Mot de passe:

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne: 0
  Anonymes en ligne: 5

Total visites Total visites: 435037  

Webmaster - Infos
Calendrier
Diaporama
^ Haut ^