Présentation
Informations

Fermer Techniques

Fermer Petit dictionnaire

Fermer Actualité

Fermer Arbitrage

Fermer Matériel

Fermer Archive

Fermer Sponsors

Fermer Ludiques

Photos

Champion Reunion FLEURET 201305.jpg

Webmaster - Infos
Petit dictionnaire - Lettre A

A

 
Absence de fer
 
On dit qu'il y a absence de fer quand les lames ne sont pas en contact, c'est-à-dire quand elles ne sont pas engagées. [Bmt.] v. engagement.
 
Académie
- Jardin du Grec Akadêmos, près d'Athènes, où enseignèrent Platon, Speusippe, Xénocrate.
- L'École platonicienne elle-même; sa doctrine. Un philosophe de l'Académie. Les enseignements de l'Académie
- Par ext. Compagnie, société dont les membres s'occupent de lettres, d'arts, de sciences ou d'une autre spécialité. [R]
Académie d'armes.
 
Accolade
 
Coup du plat de l'épée donné sur le cou d'un chevalier, lors de sa réception. Comme son chevalier en reçut l'accolade, RÉGNIER, Sat. II. Après avoir reçu l'accolade et l'ordre de chevalerie, HAM. Gramm. 4. Il ne fallait point avoir reçu l'accolade pour entrer aux diètes de l'Empire, VOLT. Moeurs, 97. Ce faisant, aurez l'accolade et serez reçu chevalier, J. J.
ROUSS. Hél. I, 35. L'officiant me chaussa les éperons en me donnant  l'accolade, CHATEAUB. Itin. III, 39.
HISTORIQUE :
Dans la langue d'oïl on disait non l'accolade, mais plus souvent l'acolée ; elle se donnait avec la main ou avec l'épée sur le chignon du cou, et, par extension, se prenait pour un coup quelconque.
XIIIe s. L'acolée [de chevalier] [le roi] leur donne, puis les ala baiser, Berte, 129. XVIe s. Lors, que de cheres et grandes accollées, MAROT, II, 174. [LL]
 
Acéré
 
Lame acérée: lame terminée par une pointe aigüe. [Lac.]
 
Actions contre-offensives
 
Le coup d'arrêt* et le coup de temps*. [Bmt.]
 
Actions simultanées
 
Se dit d'un mouvement conçu et exécuté par les deux escrimeurs en même temps. [Bmt.]
 
Agrippa
 
Auteur d'un des premiers traités d'escrime en 1553 à Milan. Il était architecte, mathématicien, ingénieur, et son approche est plutôt scientifique. Il décrit les quatre positions de base: 1, 2, 3,
4. Certaines planches de l'ouvrage ont été attribuées à Michelange. [Lac. 28]
 
Aides
 
Les trois derniers doigts de la main armée. [Bmt.]
 
Alciati (Andrea)
 
Juriste italien auteur d'un code du duel, fixant la notion de point d'honneur, et les réparations selon le type des offenses. François Ier en 1550 ordonna qu'il fût traduit.
 
Alfange
 
[s.é.] (1664; esp. alfange, < arabe) Vx. Cimeterre arabe. [R]
ÉTYMOLOGIE : Espagn. et portug. alfange, de l'arabe al chandjar (voy. KANJAR). [LL]
 
Aller
 
Aller à l'épée, se dit d'un tireur qui s'ébranle et fait de trop grands mouvements avec son épée.
Aller à la parade, parer un coup. [LL]
 
Alumelle
 
[d.é.] 1458, alumelle; lat. lamella "petite lame" Vx. Lame (de couteau ou d'épée) longue et mince. - (XVIe-XVIIIe). Fig. Membre viril. [R]
 
Amande
[d.é.] Partie ovale et occupant le milieu de la ou garde d'épée. [Bes.]
 
Analyse
 
Opération intellectuelle qui consiste à décomposer oralement la phrase d'armes pour déterminer lequel des deux tireurs est touché. [Rev/Th.]
 
Angulation
 
Inclinaison du poignet permettant de placer une touche selon un certain angle par rapport à la cible. [Bmt.]
 
Appel
 
Action de frapper le sol avec le pied pour appuyer une feinte, une préparation, ou ébranlerl'adversaire. [FFE]
Attaque faite par un simple battement du pied. [LL]
 
Appeler
 
v. appel.
 
Appuyer
 
(~ une botte) Appuyer l'arme sur le corps de son adversaire après l'avoir touché. [R] Appuyer la botte, appuyer le fleuret sur le corps de son adversaire après l'avoir touché. [LL]
 
Arbitre
 
(ou président) Directeur du combat. [Rev/Th.]
 
Arme
 
1080, Chanson de Roland; lat. arma, neutre plur. devenu fém. au sing.
- Instrument ou dispositif servant à tuer, à blesser ou à mettre l'ennemi dans l'impossibilité de
se défendre
- (1670). Spécialt. Les armes : l'épée, le fleuret, le sabre
- (V. 1170, Chrétien de Troyes). Au plur. Signes héraldiques (d'une famille, etc.) [R]
Armes, au pluriel, terme d'escrime. Salle d'armes. Maître d'armes. Faire, tirer des armes. Tout
le secret des armes ne consiste qu'en deux choses : à donner et à ne point recevoir, MOL.
Bourg. II, 3.
Tirer dans ou hors les armes, allonger un coup d'épée entre ou hors les bras de son adversaire.
Tirer sur ou sous les armes, porter une botte en faisant passer la lame par-dessus ou par-dessous le bras de l'adversaire. [LL]
 
Arme mouchetée
 
v. courtoise.
 
Armer
 
Armer un coup: prendre de l'élan avec le bras armé avant de lancer un coup. [Lac.]
 
Armes molues
 
Moulues, es moulues (1270) = pointues, tranchantes. [RH]
 
Armure
 
Anciennement. Ensemble des armes défensives qui protégeaient le corps de certains soldats. [R]
 
Arrêt
 
Action contre-offensive simple. [FFE]
Coup d'arrêt, v. coup. [LL]
 
Artagnan (Charles de Batz, comte de Montesquiou, seigneur d'~)
 
Gentilhomme gascon (1611 - Maëstricht, 1673) Il servit brillamment Louis XIII et Louis XIV. Capitaine des mousquetaires, il fut chargé d'arrêter Fouquet à Nantes, en 1661. Maréchal de camp en 1662, il fut tué au siège de Maëstricht. Alexandre Dumas père immortalisa son personnage dans sa trilogie, en compagnie des mousquetaires Athos, Porthos et Aramis. V.
Trois Mousquetaires (Les). [R]
 
Assaut
 
Combat courtois entre deux escrimeurs. [ARAB]
Exercice au fleuret. «Après trois mois de leçons, je tirais encore à la muraille, hors d'état de faire assaut», J. J. ROUSS. Conf. [LL]
 
Assaut académique
 
Assaut au cours duquel les points ne sont pas comptés. [Bmt.]
 
Assaut courtois
 
v. assaut.
 
Assesseur
 
- Assistant du président du jury; sa fonction consiste à déterminer la validité de la touche au fleuret non électrifié et au fleuret électrique, à surveiller l'utilisation correcte de la main ou du
bras non armé. (F)
- Appelé "juge de terre": sa fonction consiste à déterminer la validité de la touche. (S)
-Assistant du président du jury: sa fonction consiste à déterminer la validité de la touche. (S) [FFE]
 
Assistant
 
v. assesseur.
 
Attaque
 
- Action offensive initiale exécutée en allongeant le bras et portée avec un mouvement progressif (fente, flèche, etc.). Elle peut être simple ou composée, renforcée d'actions sur le
fer adverse. [FFE]
- Tout mouvement offensif destiné à toucher. [Bmt.]
 
Attaque (fausse)
 
Attaque simple ou composée, incomplètement développée, destinée à faire réagir l'adversaire pour tirer parti de ses réactions. [FFE]
 
Attaque au fer
 
Actions exécutées sur la lame adverse. Elles comprennent le battement, le froissement, la pression. [FFE]
Voir aussi prise de fer, remarque.
 
Attaque composée
 
Attaque qui comprend une ou plusieurs feintes d'attaque. [FFE]
 
Attaque dans l'attaque
 
Locution erronée utilisée à la place de contre-attaque. [FFE]
 
Attaque d'immobilité
 
Attaque lancée sur un adversaire à partir d'une attitude immobile. [FFE]
 
Attaque en marchant
 
Expression impropre employée pour "attaque par marche et fente, ou par marche et flèche".
 
(Cette expression vient de la concision de certains commandements: une-deux en marchant,doublez en marchant, au lieu de feinte de dégagement en marchant, dégagez, ou feinte de dégagement en marchant, trompez les contres.)[FFE]
 
Attaque progressive
 
Exécution des divers mouvements d'une attaque composée, accompagnée d'une progression vers la cible. Par opposition à "pied ferme". [Bmt.]
 
Attaque renouvelée
 
Remise, reprise ou redoublement. [Bmt.]
 
Attaque simple
 
Action offensive, directe ou indirecte, exécutée en un seul temps et coordonnée avec le flèche ou la marche. Elle est directe quand elle est portée dans la même ligne (coup droit), indirecte quand elle est portée d'une ligne par dessus ou par dessous la lame adverse (coupé, dégagement). [FFE]
 
Attaque sur le fer
 
- v. attaque au fer
- Préparation d'attaque par battement, pression ou froissement. [Bmt.]
 
Attaque sur préparation
 
Attaque lancée alors que l'adversaire a entrepris une préparation d'attaque. [Bmt.]
 
Attaques simultanées
 
Attaques lancées en même temps par les deux adversaires. [FFE]
 
Avancées
 
Ce sont toutes les cibles situées en avant de la tête et du tronc (main, avant-bras, etc.) (E) (S)[FFE]
 

Date de création : 20/10/2008 - 17:45
Dernière modification : 20/10/2008 - 17:47
Catégorie : Petit dictionnaire
Page lue 4192 fois


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article

SPONSORS
logo_Lybellule974.jpg


 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

logo_Karine_Zen1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

Les canelés de Bourbon

Sponsor_les_caneles_de_bourbon.jpg





 

Connexion...
 Liste des membres Membres: 117

Votre pseudo:

Mot de passe:

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne: 0
  Anonymes en ligne: 3

Total visites Total visites: 426557  

Webmaster - Infos
Calendrier
Diaporama
^ Haut ^